Comme pisser dans un violon?

Le marché des sodas en Inde, c’est un peu comme l’échiquier politique américain : un despotisme bicéphale orchestré par les deux grands du soda américain C***-C*** et Pepsi, qui ne laisse que peu de place à une quelconque boisson gazeuse alternative. Et autant dire qu’en affaires, ces derniers sont de sacrés pisse-froids (Ok, elle était facile).

Voilà sûrement pourquoi une association hindoue, le Corps national de volontaires (Rashtriya Swayamsevak Sangh en VO sanskrit), a décidé de lancer son propre soda à… L’urine de vache! Gross, dude. Quoique, peut-être pas tant que ça… Om Prakash, leader du CNV assure que la boisson, nommée « gau jal » (eau de vache, sounds like a parfum, beurk!), est excellente. « Cela ne sentira pas du tout l’urine et n’en aura pas le goût non plus » déclarait-il au Times en février dernier. Il sait donc quel goût a l’urine? Juste pour établir la comparaison. Méthode purement scientifique. CQFD. Et un breuvage absolument sain avec ça puisque la boisson « n’est pas comme tous les autres sodas et se retrouve complètement dénuée de toxines » dixit Prakash.

Dans tous les cas, ce n’est pas la première fois qu’on essaiera de nous faire boire de l’urine dans un conditionnement ferrique. Rappellez-vous la fameuse légende urbaine des méchants rats qui font pipi sur des gentilles canettes du Diable fait soda pour mieux les contaminer. Maisi ici, pas de risque sanitaire. Bref. Au-delà de l’aspect commercial, le CNV semble user du « gau jal » à des fins plus politiques. En effet, cette association qui compte près de huit millions d’adeptes à travers le pays prêche un retour un nationalisme des plus ardus, proclamant notamment le rejet d’un quelconque influence étrangère dans son commerce ou sa culture. En 1948, un ancien du CNV, Nathuram Godse, assassine le Père de la Nation, Gandhi. Et depuis 2008, le CNV multiplie les actes de haine envers les chrétiens présents en Inde. Autant dire qu’ils ne sont pas là pour rigoler…

Une fois n’est pas coutume, avec ce soda, l’association prend l’hindou lambda par les sentiments. Comme chacun sait, la vache est un animal hautement sacré en Inde. Ses déjections et son urine sont parfois utilisées comme « purificatrices » lors de cérémonies. D’autant que l’urine de vache possède des vertus curatives : 70 à 80 maladies, d’après Le Point. Une aubaine, donc, pour chaque hindou et par la même occasion, pour le CNV. Seraient-ils meilleurs publicitaires qu’activistes?Reste à savoir si le peuple indien sera prêt à suivre une organisation aux méthodes coup-de-poing parfois douteuses. Et, le cas échéant, le soda rouge et Pepsi se partageant la quasi-totalité du marché des boissons gazeuses(98%), « la route sera droite mais la pente raide » pour parapher un ancien Premier Ministre français à tête de tortue. Alors « Gau jal, gau! »

Matthieu Rostac

Crédit photo : What the Foodge

Publicités

3 réponses à “Comme pisser dans un violon?

  1. Pierrick Gandhi

    Esperons pour nos amis indiens que le cnv ne se lancera jamais sur le marché de la barre chocolatée pour détroner nestlé ..

  2. Haha! Espérons, oui, Pierrick! Ni la charcuterie, d’ailleurs… Bon là, ça devient douteux.

  3. « légende urbaine des méchants rats qui font pipi sur des gentilles canettes du Diable fait soda »

    Histoire vraie et c’est ma plus grande hantise. Ce que les gens ignore, c’est que ces rats sont élevés par le fameux couple d’alligators vivant dans les égouts New-Yorkais. Si Si! (la famille)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s